Frères et Soeurs, nous sommes souvent ammenés au travail à supporter l'humeur de nos collègues. Malgré nos engagements dans la religion, dans l'église ou dans notre vie ascétique, nous répondons difficilement à la demande de St Paul qui nous dit dans la lettre aux Ephesiens "supportez-vous les uns les autres; priez les uns pour les autres" etc. Pourquoi ce changement de comportement au travail?

Pourtant dans notre vie quotidienne, nous faisons la volonté de Dieu, ou du moins nous essayons. Et bien, je pense que la difficulté vient du fait que nous faisons une séparation entre notre vie privée et notre vie professionnelle. Sachez Frères, que les deux doivent être dans la continuité. Dieu est le même, hier, aujourd'hui et demain Héb13-8.  Nous devons rester fidèle à notre volonté de suivre le Christ. Aussi, nous ne devons pas avoir honte de notre foi mais le proclamer en toute circonstance.; Car le Seigneur nous dit que si nous avons honte de lui devant les hommes, il aura honte de nous devant son père.Ro8-38

Nous devons toujours rester dans un contexte de prière donc être à l'écoute de l'autre. Sachez que le malin n'aime pas l'union; il cherchera toujours à détruire les liens forts qui nous unissent. Rester donc concentrer sur sa foi c'est garder le regard tourné vers le Christ. Ainsi, nous devenons dur comme le ROC, plus rien ne nous atteint. Et nous devenons un pilier pour l'autre, il peut compter sur nous, sur notre force.

En effet, souvent nous croisons des personnes désespérées dans le travail, mais comment le savoir si nous ne tissons pas de lien avec l'autre. Nous devons toujours être une oreille d'écoute pour notre entourage professionnel ou familial.

En somme, Frères et Soeurs, procclamons toujours notre foi en tout lieu.

valer97

46722653_m[1]